L’anxiété de performance musicale chez les jeunes

Les premiers signes de stress durant un spectacle apparaissent dès l’âge de trois ans.  

Par Jean-François Ducharme

31 MARS 2021 À 14H42

«L’anxiété de performance affecterait entre 25 % et 40 % des musiciens professionnels, selon diverses recherches. Mais qu’en est-il chez les jeunes? Pour en avoir le cœur net, la professeure du Département de musique Hélène Boucher a effectué deux études. La première a été menée auprès de 66 enfants de 3 et 4 ans en service de garde, lors de spectacles de groupe – chant ou instruments de percussion – présentés devant leurs parents, par exemple à l’approche de Noël ou avant les vacances estivales. La seconde étude a porté sur 62 pianistes adolescents, aussi bien durant des concerts que des cours avec leurs professeurs.

Le phénomène a été observé de façon marquée dans les deux groupes. Chez les plus jeunes, tous les enfants ont vu leur niveau de cortisol – l’une des hormones secrétées en réponse au stress – augmenter durant le spectacle. «À trois ou quatre ans, on ne parle pas encore d’anxiété, mais plutôt d’une réponse physiologique à un événement», nuance Hélène Boucher.

La plupart des enfants manifestaient leur stress par des comportements nerveux, comme ricaner avec leurs camarades ou jouer avec leurs vêtements ou leurs cheveux. «Quelques enfants ont réagi plus fortement, affirme la professeure. Certains ont même quitté la scène pendant le spectacle.»

Lire la suite :

https://www.actualites.uqam.ca/2021/anxiete-performance-musicale-jeunes

Photo : Getty Images

Suivez-nous

Coordonnées

Département de musique
Local F-3460
1440, rue St-Denis
Montréal (Québec) H2X 3J8