http://musique.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des arts|faculte-arts|http://arts.uqam.ca/

Département de musique


Recherche


dept.musique@uqam.ca



    10 mai 2017
  • Colloque - Le virage municipal en contexte interculturel : acteurs, interactions, systèmes

    Colloque - Le virage municipal en contexte interculturel : acteurs, interactions, systèmes Si la littérature sur la migration reste dominée par l’échelle nationale ou fédérale, il est généralement reconnu que les villes jouent un rôle important quant aux politiques et programmes visant l’intégration des nouveaux arrivants. L’étude des relations sociales dans les espaces urbains pluriethniques n’est pas nouvelle en sciences sociales. Le vaste champ de recherche sur l’ethnicité en contexte de migration, s’inspirant de la sociologie critique de l’École de Chicago mais aussi de l’anthropologie sociale de F. Barth et d’autres, a beaucoup contribué à notre compréhension des rapports sociaux dans les contextes pluriethniques. Des recherches sur les interactions dans les espaces publics des quartiers multiethniques ont démontré que les échanges sont souvent caractérisés par la civilité ou l’évitement, mais les dynamiques de la cohabitation continuent à être une source de préoccupation. Si les craintes à ce sujet reviennent souvent, c’est en partie parce que nous sommes mal outillés pour comprendre les dynamiques de la cohabitation et les paramètres de son fonctionnement. Une littérature récente se développe autour de la notion de « citoyenneté urbaine ». La citoyenneté urbaine demeure fragile parce que non inscrite dans un système de droits et de responsabilités; pourtant, plusieurs villes d’Europe ont été très actives dans l’obtention du droit de vote pour les immigrants sans statut officiel. D’un autre point de vue, la citoyenneté urbaine est plus accessible que la citoyenneté traditionnelle (passeport) puisqu’il est plus facile de s’identifier à une ville qu’à une nation. Dans ce colloque, nous examinons l’intérêt croissant pour l’échelle municipale comme objet d’étude et nous proposons un rapport plus étroit entre les approches citoyennes et les approches interculturelles dans l’analyse des dynamiques de cohabitation en contexte pluriethnique. (Bibliographie disponible sur demande) La vision systémique de Barth : une relecture de la pensée sur l’ethnicité Sylvie GENEST (UQAM - Université du Québec à Montréal) Mercredi 10 mai, à 11h30 (UdeM - Université de Montréal)Batiment : (L) LEACOCK Local : (L) 721 Dans le domaine de la recherche sur l’ethnicité, la notoriété de Fredrik Barth n’est plus à faire. La reconnaissance qu’on lui témoigne à travers le monde depuis sa célèbre publication de 1969 parait impérissablemais ne porte toutefois que sur quelques aspects très ciblés de son travail qui s’est finalement cristallisé autour de la notion de frontières. Il est probable qu’une telle réduction de perspective ait contribué non seulement à une mauvaise compréhension de la pensée de l’auteur, mais aussi à l’installation d’une certaine confusion à propos de la pensée systémique. À partir d’un état de la situation rédigé par les auteurs Poutignat et Streiff-Fénart (2015), ma proposition consiste à revenir sur quelques uns des textes de Barth parmi les plus pertinents au regard des questions de l’ethnicité tout en posant l’hypothèse de l’organisation systémique de sa pensée. Au terme de l’exercice, une image plus cohérente du modèle barthien confirme son engagement dans un constructivisme fondamental dont on n’a pas fini de tirer des leçons de méthode.

  • 20 mai 2017
  • L’OPMEM et l’ECSE présentent : Un Requiem allemand

  • 23 mai 2017
  • Voix sacrées de l'Inde - Atelier Dhrupad/Naad Yoga

    Inscriptions Atelier Dans le cadre des Dhrupad Days Music Festival et en collaboration avec le Département de danse de l'UQAM et le Département de musique de l'UQAM, les Frères Gundecha, maîtres incontestés du Dhrupad en Inde et dans le monde, sont de retour pour donner un Atelier intensif* de cinq jours à Montréal! Du 23 au 27 mai 2017 Considérée comme la plus ancienne forme de musique et de chant en Inde et la forme musicale du Naad yoga (yoga du son), le Dhrupad prend sa source dans les Sama Veda (textes sacrés). Pur, méditatif, hautement sophistiqué, le Dhrupad s’appuie sur un savoir millénaire et une solide technique vocale et musicale. Par une approche progressive qui s'adapte au niveau musical et aux capacités de chaque étudiant, cet atelier permettra d'approfondir vos connaissances et votre expérience du Dhrupad, auprès des plus grands maîtres dans le domaine. Les Frères Gundecha (Umakant, Ramakant et Akhilesh – percussionniste/pakhawaj) sont réputés pour la beauté et la très grande maîtrise de leur voix, ainsi que la qualité et l’accessibilité de leur enseignement. Cet atelier s’adresse autant aux musiciens chevronnés – chanteurs et instrumentistes – qu’aux amateurs et aux débutants. Ces cinq jours vous feront vivre un véritable voyage au cœur même de l’Inde et vous ouvriront au vaste et merveilleux monde de la musique indienne. Une occasion unique de plonger dans un univers fascinant! *Classes individuelles – classes de groupe – conférence démonstration* SPECTACLE – Sons primordiauxUn seul soir à Montréal! Parmi les plus belles et les plus grandes voix de l’Inde, les Gundecha Brothers sont reconnus à travers le monde pour la beauté intemporelle de leurs mélodies, la puissance et la délicatesse de leurs voix et la finesse de leurs jeux harmoniques. DIMANCHE 28 MAI 2017 18H30 Salle Bourgie – 1339, rue Sherbrooke O., Montréal Billets pour le spectacle du dimanche 28 mai FACEBOOK

Retour en haut de page