http://musique.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des arts|faculte-arts|http://arts.uqam.ca/

Département de musique


Recherche


dept.musique@uqam.ca



    17 janvier 2018
  • MidiMus : Les Difficultés du domaine de la musique

    LES DIFFICULTÉS DU DOMAINE DE LA MUSIQUE La plupart des gens ont entendu dire que le domaine de la musique n’était pas un domaine facile, mais qu’en est-il au juste? Gilles Valiquette abordera le sujet au cours d’une conférence-causerie où il partagera 45 ans de vie professionnelle englobant performance, enregistrement sonore et l’univers du droit d’auteur. Ces sujets serviront de tremplin aux intérêts de l’auditoire.   BIOGRAPHIE Gilles Valiquette est un auteur-compositeur-interprète avec 13 albums à son actif. Il a remporté cinq Certificats d’honneur BMI/SDE et cinq Prix SOCAN pour le succès de ses chansons, notamment Quelle belle journée, Je suis cool, La vie en rose, Samedi soir et Mets un peu de soleil dans notre vie. Il a conçu le programme collégial Conception sonore assistée par ordinateur et est un des fondateurs du Collège Musitechnic de Montréal. Au cours de sa carrière, il a siégé à plusieurs conseils d’administration dont ceux de la Société professionnelle des auteurs et compositeurs du Québec (SPACQ), de la Société du droit de reproduction des auteurs, compositeurs et éditeurs du Canada (SODRAC), de la Fondation MUSICACTION, de la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), de l’Alliance NumériQC et celui de la Société canadienne des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique (SOCAN) qu’il a présidé pendant plusieurs années. En 2008, Gilles recevait le Prix Eddy-Marnay de la Fondation SPACQ pour son implication à la cause des créateurs. Dernièrement, il lançait l’album P.S. I Love Uke, ainsi que le livre C’est fou mais c’est tout – Un parcours discographique des Beatles au Canada, aux Éditions de l’homme en plus de réaliser les récents albums du chanteur Patrick Norman. Sa chanson Je suis cool était récemment intronisée au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens. Sous le parapluie du Fond Harold Greenberg, Gilles a présidé le comité MaxFACT, soutien à la production de vidéoclips, de 2003 à 2015. Présentement, Gilles Valiquette performe sur scène avec le groupe musical Les Vieux Criss.  

  • 31 janvier 2018
  • SoiréeMus : Stratégies artistiques et vocales menant à un processus de décolonisation en musique nouvelle

    Stratégies artistiques et vocales menant à un processus de décolonisation en musique nouvelle Conférencier : Gabriel Dharmoo Résumé : Une grande majorité des créateurs du milieu des musiques nouvelles au Québec est issue d’une éducation musicale classique et/ou d’une culture ou d’un contexte familial occidental. D’autant plus, la norme actuelle pour ces compositeurs/trices ou artistes sonores est d’opérer au sein ou avec le support d’institutions, d’organismes, de festivals et d’instances gouvernementales fondées sur un modèle occidental. Par ailleurs, ces mêmes institutions réfléchissent activement sur la diversification croissante des pratiques artistiques, la hiérarchie institutionnelle des genres musicaux, l’accès aux opportunités pour les artistes issus de la diversité culturelle ainsi que la représentation de corps/voix minoritaires. Ces questionnements se reflètent dans les programmes et critères des conseils des arts, les débats publics/médiatiques. En marge de ces débats institutionnels ou académiques, l’influence du post-colonialisme, la croissance des tensions raciales et des problématiques sociopolitiques à différentes échelles trouvent leurs échos dans la pensée des créateurs. Nombreux sont les artistes qui souhaitent se positionner éthiquement et politiquement comme des alliés pour l’égalité, l’inclusion et le respect de l’Autre. Le rôle joué par l’ethnicité ou l’origine culturelle des créateurs dans cette prise de position est sujet à débat. Pour ma part, en tant qu’artiste issu à la fois des minorités visibles et ayant des références, une expérience musicale et des filiations culturelles qui s’étendent en dehors de la musique classique occidentale, un processus de décolonisation se reflète de plus en plus dans ma production artistique. Cette conférence-démonstration analysera, avec autocritique, les différentes stratégies que j’utilise dans mes projets de recherche-création, tant à titre de compositeur (Notre meute, Wanmansho, Futile Spells), de vocaliste dans l’ensemble inter-traditionnel Sound of Montreal) et d’artiste interdisciplinaire (Anthropologies imaginaires). J’insisterai sur mon utilisation de la voix humaine et de folklores imaginaires, ainsi que sur ma quête de collaborations artistiques qui favorisent la coexistence éthique de matériau et/ou d’individus de différentes cultures. Biographie de Gabriel Dharmoo : La démarche artistique de Gabriel Dharmoo englobe la composition, l'improvisation vocale et la recherche. Ses œuvres ont été interprétées à travers le Canada, aux États-Unis, en Europe, en Australie, à Singapour et en Afrique du Sud. Il est lauréat du Prix Jan V. Matejcek de la SOCAN (2016), du Prix d'Europe de composition Fernand-Lindsay (2011), du Prix Robert-Fleming du Conseil des Arts du Canada (2011) et de 6 prix pour jeunes compositeurs de la Fondation SOCAN. Sa démarche en tant que vocaliste et artiste interdisciplinaire le mène à créer le solo performatif Anthropologies imaginaires, primé Meilleure Production Internationale au Amsterdam Fringe Festival (2015) et lauréat du ‘Contra Guys Award for Outstanding New Performance’ au SummerWorks Performance Festival (2016). Il poursuit des études doctorales au "Individualized Program" de l'Université Concordia, avec Sandeep Bhagwati (Musique), Noah Drew (Théâtre) et David Howes (Anthropologie des sens).

  • 4 février 2018
  • L'OPMEM présente : Le Péril rouge

    En ce début de l’année 2018, l’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal (OPMEM), en résidence au Département de musique de la Faculté des arts de l’UQAM, convie tous ses amateurs de musique dramatique et romantique dans les confins de l’Europe de l’Est et de l’Asie à travers Le péril rouge. La soirée débutera par l’Ouverture du Carnaval romain d’Hector Berlioz. Datant de 1844, il s’agit d’une ouverture caractéristique basée sur des thèmes de son opéra Benvenuto Cellini qui nous transporte dans une vraie fête populaire italienne. Par la suite, c’est Eugénie David, étudiante de l’UQAM en piano classique, qui se joindra à l’OPMEM dans la Rhapsody in Blue de George Gershwin. Cette pièce, prévue à l’origine avec un jazz-band, combine les éléments de musique classique avec des effets influencés de jazz. Pour terminer la soirée dans le drame soviétique, vous sera présentée la Symphonie no.5 op.47 de Dimitri Chostakovitch. Ce moment musical qui fit la renommée du musicien, figure parmi les œuvres orchestrales du vingtième siècle les plus jouées sur la planète. La rumeur dit qu’à sa première représentation, le succès fut sans équivoque et qu’elle reçut une ovation de plus de trente minutes! Eugénie David – Piano Eugénie David est une passionnée de musique et joue du piano depuis sa tendre enfance. Récipiendaire de nombreux prix et bourses, elle a enseigné le piano pendant vingt-cinq ans et accompagné de nombreux élèves et professionnels en cours, récitals et examens. En plus d’avoir chanté et dirigé des ensembles vocaux et pratiqué plusieurs instruments, elle a fondé avec grand succès sa propre école de musique. Cette artiste hors pair complète actuellement un baccalauréat en musique en piano classique, à l’Université du Québec à Montréal. L’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal (OPMEM) L’Orchestre philharmonique des musiciens de Montréal, formation ayant pour mission d’aider de jeunes musiciens dévoués et talentueux à perfectionner leur jeu orchestral, est en résidence au Département de musique de la Faculté des arts de l’Université du Québec à Montréal depuis 2012. Cet ensemble, né de l’initiative, de la vision et de la passion du directeur artistique et chef d’orchestre Philippe Ménard, offre aux instrumentistes la chance d’enrichir leur répertoire de chefs-d’œuvre classiques, mais également d’explorer et développer le répertoire. DATE : Dimanche 4 février 2018 HEURE : 15 h ENDROIT : Salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau ADRESSE : 300, boulevard de Maisonneuve Est, Montréal ACHAT DE BILLETS : www.OPMEM.org Informations : Margot Boucaut Adjointe aux communications margot.boucaut@opmem.org 514-987-3000 #4788  

  • 4 février 2018
  • Classe de maître en chant classique

    Chant classique Maître : Marie-Annick Béliveau, mezzo-soprano et chargée de cours au Département de musique de l’UQAM Durée : 120 minutes Lieu : Pavillon de musique de l’UQAM Marie-Annick Béliveau, chargée de cours en chant classique, offre quatre classes de maître au cours de l’année scolaire 2017-18. Aux étudiants de sa classe de chant de l’UQAM, se joindront quelques élèves de niveau collégial, sélectionnés par les professeurs de chant de différents établissements. La pianiste Valérie Dallaire accompagnera les chanteurs au piano. Les participants auront chacun 15 minutes de présentation. Ce sera l’occasion pour tous de discuter de technique vocale, pose de voix et interprétation, de chanter les uns devant les autres et de poser des questions sur les enjeux communs aux artistes lyriques en formation. Ce sera aussi l’occasion pour les futurs étudiants de rencontrer Marie-Annick, de découvrir sa méthode d’enseignement, de se familiariser avec le milieu universitaire, de faire connaissance avec les chanteurs plus expérimentés, et d’obtenir de l’information pertinente sur les programmes offerts et les particularités de l’UQAM. Assistance seulement (sans limite). Inscriptions : beliveau.marie-annick@uqam.ca

Retour en haut de page