http://musique.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des arts|faculte-arts|http://arts.uqam.ca/

Département de musique


Recherche


dept.musique@uqam.ca



(histoire du jazz, piano populaire et technique de base du piano populaire)

Coordonnées
www.francoisbourassa.com

François Bourassa a étudié en interprétation et en composition. Il a obtenu un baccalauréat de l’Université McGill, puis une maîtrise au New-England Conservatory de Boston, récoltant des honneurs académiques et une distinction en performance. Il y a étudié avec le grand compositeur de jazz moderne Georges Russel et avec Fred Hersch, excellent pianiste soliste et interprète de jazz. De ce dernier, François dit avoir beaucoup appris juste en le regardant jouer. En janvier 2000, il recevait le prix officiel IAJE Award remis à la 27e conférence de l’IAJE (International Association of Jazz Educators) pour ses extraordinaires services rendus à l’enseignement et à la cause du jazz. 

François Bourassa enseigne maintenant au Département de musique de l’Université du Québec à Montréal et au Cégep de Drummondville. Il a donné aussi plusieurs classes de maître en France ainsi qu’au Canada. Ses influences musicales les plus marquantes sont de John Coltrance, Duke Ellington, Herbie Nichols, Bill Evans, McCoy Tyner, Boubacar Traore et Oscar Peterson. 

Le compositeur et pianiste François Bourassa conduit l’un des groupes les plus actifs de la scène du jazz au Québec et au Canada, lequel fêtera bientôt ses vingt-cinq ans de carrière. Le trio d’origine composé de Francois Bourassa, Guy Boisvert (contrebasse) et Greg Ritchie (qui avait remplacé à la batterie Yves Boisvert) invite en 1998 le brillant saxophoniste André Leroux; le Quartet Francois Bourassa est alors constitué.   

Les compositions de François Bourassa se retrouvent sur sept albums. Ils sont acclamés par la critique tant au Canada qu’en France. Après trois albums avec le trio original: Reflet 1 (1986), Jeune Vieux Jeune (1993), Echo (1996), incluant plusieurs nominations aux prix Félix, François Bourassa enregistre avec André Leroux les albums : Cactus (1998 - Disques Lost Chart) et LIVE (2001 - Disques Effendi). Tous les deux sont nominés au JUNO mais la consécration reste ce dernier album LIVE : Prix JUNO 2002 du Meilleur album jazz contemporain et prix OPUS meilleur CD jazz de l’année. Le sixième album Indefinite Time (2003 – Effendi), lancé lors du Festival International de Jazz de Montréal, est acclamé par la critique à travers le Canada. Il est classé dans le Top 5 des albums de l’année par La Presse, ‘’Elu’’ dans Citizen Jazz et CHOC de Jazzman (France) en janvier 2004. 

François Bourassa a récemment joué sur le dernier album de Yannick Rieu « I » is Memory (2005 - Effendi), gagnant du prix Félix pour le meilleur album Jazz 2006. Enfin, il apparaîtra aussi dans le prochain album du collectif Montréal-JazzClub, intitulé Montréal Variations (Analekta); ce projet réunit la fine fleur des pianistes jazz de Montréal, qui interprètent chacun une composition solo, ainsi qu’une pièce collective. Pour le dernier album Rasstones, Francois Bourassa a été notamment inspiré par son séjour de six mois à New York, en 2005, en résidence au Studio Québec, grâce à la prestigieuse bourse que lui a accordé le Conseil des arts et des lettres du Québec. 

La belle réussite discographique du quartet se double d’une impressionnante carrière de performances, dans les festivals et les salles du monde entier. Le quartet a tourné bien sûr à maintes reprises à travers le Canada, et visité les Etats-Unis, mais il a aussi joué plusieurs fois en Europe (France, Grande-Bretagne, Belgique, Espagne, Pays-Bas), en Russie, en Asie (Chine, Japon, Corée) et au Mexique. 

En juin 2007, François Bourassa a reçu  le 19e prix Oscar-Peterson du Festival International de Jazz de Montréal, pour «la qualité de son art» et «sa contribution exceptionnelle au développement du jazz canadien».

Retour en haut de page