http://musique.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des arts|faculte-arts|http://arts.uqam.ca/

Département de musique


Recherche


dept.musique@uqam.ca



SOIREEMUS 31 JAN 18 aff

Stratégies artistiques et vocales menant à un processus de décolonisation en musique nouvelle

Conférencier : Gabriel Dharmoo

Résumé : Une grande majorité des créateurs du milieu des musiques nouvelles au Québec est issue d’une éducation musicale classique et/ou d’une culture ou d’un contexte familial occidental. D’autant plus, la norme actuelle pour ces compositeurs/trices ou artistes sonores est d’opérer au sein ou avec le support d’institutions, d’organismes, de festivals et d’instances gouvernementales fondées sur un modèle occidental. Par ailleurs, ces mêmes institutions réfléchissent activement sur la diversification croissante des pratiques artistiques, la hiérarchie institutionnelle des genres musicaux, l’accès aux opportunités pour les artistes issus de la diversité culturelle ainsi que la représentation de corps/voix minoritaires. Ces questionnements se reflètent dans les programmes et critères des conseils des arts, les débats publics/médiatiques. En marge de ces débats institutionnels ou académiques, l’influence du post-colonialisme, la croissance des tensions raciales et des problématiques sociopolitiques à différentes échelles trouvent leurs échos dans la pensée des créateurs. Nombreux sont les artistes qui souhaitent se positionner éthiquement et politiquement comme des alliés pour l’égalité, l’inclusion et le respect de l’Autre. Le rôle joué par l’ethnicité ou l’origine culturelle des créateurs dans cette prise de position est sujet à débat. Pour ma part, en tant qu’artiste issu à la fois des minorités visibles et ayant des références, une expérience musicale et des filiations culturelles qui s’étendent en dehors de la musique classique occidentale, un processus de décolonisation se reflète de plus en plus dans ma production artistique. Cette conférence-démonstration analysera, avec autocritique, les différentes stratégies que j’utilise dans mes projets de recherche-création, tant à titre de compositeur (Notre meute, Wanmansho, Futile Spells), de vocaliste dans l’ensemble inter-traditionnel Sound of Montreal) et d’artiste interdisciplinaire (Anthropologies imaginaires). J’insisterai sur mon utilisation de la voix humaine et de folklores imaginaires, ainsi que sur ma quête de collaborations artistiques qui favorisent la coexistence éthique de matériau et/ou d’individus de différentes cultures.

Biographie de Gabriel Dharmoo :

Gabriel Dharmoo

La démarche artistique de Gabriel Dharmoo englobe la composition, l'improvisation vocale et la recherche. Ses œuvres ont été interprétées à travers le Canada, aux États-Unis, en Europe, en Australie, à Singapour et en Afrique du Sud. Il est lauréat du Prix Jan V. Matejcek de la SOCAN (2016), du Prix d'Europe de composition Fernand-Lindsay (2011), du Prix Robert-Fleming du Conseil des Arts du Canada (2011) et de 6 prix pour jeunes compositeurs de la Fondation SOCAN. Sa démarche en tant que vocaliste et artiste interdisciplinaire le mène à créer le solo performatif Anthropologies imaginaires, primé Meilleure Production Internationale au Amsterdam Fringe Festival (2015) et lauréat du ‘Contra Guys Award for Outstanding New Performance’ au SummerWorks Performance Festival (2016). Il poursuit des études doctorales au "Individualized Program" de l'Université Concordia, avec Sandeep Bhagwati (Musique), Noah Drew (Théâtre) et David Howes (Anthropologie des sens).

Retour en haut de page