http://musique.uqam.ca/

http://www.uqam.ca/|logo_uqam_couleur-blanc.svg|UQAM, Université du Québec à Montréal|38



Faculté des arts|faculte-arts|http://arts.uqam.ca/

Département de musique


Recherche


dept.musique@uqam.ca



Accueil

Marie-Hélène Breault

(flûte traversière)

courriel

www.mariehelenebreault.com

Marie-Hélène Breault est spécialisée dans le répertoire des vingtième et vingt-et-unième siècles. Elle s’est distinguée par ses interprétations d’œuvres de Karlheinz Stockhausen, sa participation à la création de nombreuses œuvres de compositeurs canadiens et ses collaborations avec des artistes du théâtre et de la danse. En plus de la musique contemporaine, elle touche aussi au répertoire classique et à l’improvisation dans le cadre de divers projets, notamment avec la pianiste Pamela Reimer, avec qui elle forme un duo. Elle se produit régulièrement avec la Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) et l’Ensemble contemporain de Montréal (ECM+).

Au fil des ans, elle a aussi joué pour Erreur de type 27 (E27), l’Orchestre Nouvelle Génération, l’Orchestre symphonique de Drummondville, Sixtrum, OktoÉcho, Codes d’accès, Innovations en concert et les Jeunesses musicales du Canada. Elle a également présenté plusieurs concerts et conférences à l’étranger, notamment au Mexique, en France et aux États-Unis. Elle travaille actuellement sur divers projets, dont un album consacré aux œuvres de Claude Vivier, Gilles Tremblay, Ana Sokolović, Denis Gougeon et John Rea, avec la pianiste Pamela Reimer; la composition d’une œuvre pour flûte électroacoustifiée avec le compositeur Martin Bédard, et la conception d’un concert de créations « au féminin », d’après l’œuvre de Hildegard von Bingen.

Marie-Hélène Breault est par ailleurs diplômée du Conservatoire du Québec (Prix avec grande distinction, 2000) et de Yale University (Artist Diploma, 2002). Ses principaux professeurs de flûte ont été Jean C. Morin, Lise Daoust et Ransom Wilson et elle s’est aussi perfectionnée avec Raymond Guiot, Alain Marion, Emmanuel Pahud, Philippe Bernold et Kathinka Pasveer dans le cadre d’académies estivales.

Marie-Hélène Breault est aussi active dans le domaine de la recherche. En 2005, elle a complété un doctorat en interprétation (D. Mus.) consacré aux œuvres pour flûte tirées de l’opéra Samstag aus Licht de Stockhausen, sous la direction de Lise Daoust, à l’Université de Montréal. Puis, en 2013, elle a terminé un doctorat en musicologie (Ph. D.) consacré au rôle de l’interprète-chercheur en création et re-création musicale, sous la direction de Michel Duchesneau et Caroline Traube, à l’Université de Montréal. De 2013 à 2015, une bourse postdoctorale en recherche-création du Fonds québécois de recherche Société et Culture (FRQSC) lui a permis de poursuivre des recherches sur la création collaborative et multidisciplinaire, au laboratoire Matralab de l’Université Concordia, sous la supervision du compositeur et metteur en scène Sandeep Bhagwati.

Au fil des ans, elle a reçu divers honneurs comme flûtiste, chercheuse et compositrice, dont le Prix Desjardins pour étudiants-chercheurs de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) (2007), une nomination sur la liste d’honneur du doyen pour son doctorat en interprétation (2005) et deux prix d’interprétation aux Stockhausen-Kurse Kürten (2004 et 2006). Plusieurs concerts auxquels elle a participé à titre de soliste ou de productrice ont été finalistes ou lauréats aux Prix Opus du Conseil québécois de la musique (CQM). L’œuvre Replica, qu’elle cosigne avec le compositeur Martin Bédard, a été finaliste aux concours de composition internationaux Città di Undine (Italie) et Métamorphose (Belgique) (éditions 2014). Elle a aussi reçu plusieurs bourses du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et du Conseil des arts du Canada (CAC).

Marie-Hélène Breault est présentement directrice administrative de la Société québécoise de recherche en musique (SQRM) et elle enseigne la flûte à l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

 

 

Retour en haut de page